Historique

L’ordre des compagnons du Beaujolais !!!

 

        C’est une rencontre en 1947, entre les compagnons du cuvier et les chevaliers du beaujolais, qui donna naissance à «  l’Ordre des Compagnons du Beaujolais. »

 

        Les Compagnons du Beaujolais ont pour but de faire aimer la province du Beaujolais et ses produits à travers ses  crus « Morgon, Juliénas, Brouilly, Saint-amour pour ne citer que cela » en organisant des réunions appropriées nommées chapitres, de prêter leur concours ou d’organiser toutes manifestations vineuses touristiques, artistiques et caritatives (en ce qui nous concerne : dans la  région Auvergne).

 

        Nous avons également pour but de glorifier le pays du Beaujolais, ainsi que de perpétuer les valeurs de

savoir-faire, de solidarité et de fraternité qui ont été construites  en 1947.

 

        Les Compagnons du Beaujolais sont répartis en Devoir. Il en existe plusieurs dans le monde : au Canada, en Chine, en Espagne à New York  etc… donc  5 en France.

  

        Ces devoirs sont des  ramifications de notre maison mère à Villefranche et plus particulièrement du cuvage de Lacenas, chef de notre confrérie dont la première assemblée générale eut lieu en 1948.

 

        Et oui !! Aujourd’hui des dizaines de milliers de Compagnons intronisés  « par NOE sauveur de la vigne, par BACCHUS dieu du vin et par SAINT VINCENT patron des vignerons.

 

        On reconnaît le compagnon du beaujolais à son  costume très particulier, identique partout dans le monde. D’abord son  tablier vert crée en 1949, ensuite il s’affina avec le chapeau rond en feutre noir, la veste noire frappée d’un écusson grappe, la tasse d’argent en sautoir. Enfin une cravalière avec un écusson frappé du logo de l’ordre complète l’ensemble.

 

       Voila brièvement présentée notre confrérie.

 

       Mais les Compagnons du Beaujolais c’est surtout, comme à sa création, une réunion d’amis heureux de partager dans la fraternité, et fier de défendre et de promouvoir le vignoble et le pays beaujolais en proclamant la célèbre devise « VUIDONS LES TONNEAUX »

 

 

Le Devoir Auvergnat porté sur les fonds baptismaux.

 

        A la veille des vendanges, le 13 septembre 2008, c’est à un véritable évènement que s’est rendue, une forte délégation des Compagnons du Beaujolais pour installer le dynamique «Devoir Auvergnat» qui devient ainsi le «cinquième élément» des Compagnons du Beaujolais dans l’Hexagone.

 

        C’est sous la voûte étoilée du Casino de Royat, que Patrick BAGHDASSARIAN  Président de l’Ordre des Compagnons du Beaujolais accompagné de Georges PEDAT, Secrétaire général et d’une forte délégation caladoise a installé, à l’occasion d’une soirée très réussie et qui restera dans les mémoires, le «Devoir Auvergnat» des Compagnons du Beaujolais. En présence de Jean-Jacques TACHOIRE, Grand Prévôt du Devoir Parisien et de Roger BRUN président du Devoir Méditerranéen.

 

        Dans son discours le président BAGHDASSARIAN devait dire en préambule « c’est un honneur, une fierté et un plaisir immense pour nous que d’être ici ce soir. C’est une joie que de trouver des gens ravis de nos produits et qui comme nous vont désormais porter la bonne parole beaujolaise », avant d’adouber et d’installer officiellement le 1er Président du Devoir Auvergnat Roland PEROL-MARTIN puis de remettre solennellement aux membres du Devoir Auvergnat les «outils» spécifiques, bannière aux armes de l’Ordre, Saint-Vincent, devant lequel les impétrants prêtent serment, tasse aux énormes dimensions, cep avec lequel ils sont reçus Compagnons, mais aussi serment, tasses et diplômes qui reconnaissent les Compagnons intronisés.

 

        Le président PEROL-MARTIN après avoir remercié le président BAGHDASSARIAN « D’être parmi nous ce soir et de nous avoir accordé cet honneur et cette responsabilité» et Christian DAVID qui fût à l'origine de la crétaion de cette branche Auvergnate confirma «nous saurons nous montrer digne de votre confiance» avant de conclure « nous nous engageons à porter très haut et très loin la double bannière auvergnato-beaujolaise. Vous pouvez-nous faire confiance, vous ne le regretterez pas...»

Le dîner pouvait commencer. Superbe moment de convivialité et de gastronomie, bien accompagné des vins offerts par l’Inter-Beaujolais.

 

Devoir Auvergnat

Président : Roland PEROL-MARTIN